Dominique Bourg : l’écologie intégrale

Dominique Bourg est philosophe, enseignant, et spécialiste des questions environnementales. Il a été président de la Fondation Nicolas Hulot, a fait partie de la commission Coppens qui a préparé la charte française de l’environnement et écrit près de 30 livres. Il a récemment décidé de s’engager en politique pour promouvoir ses idées de transition sociétale et écologique.
Très médiatisé, Dominique est un des portes drapeaux en France de la cause écologique et propose dans cet épisode de nous éclairer sur le diagnostic actuel, sur notre rapport au monde, sur la difficulté de changer et sur la manière dont la philosophie peut nous aider à penser les temps qui viennent.

De quoi parle-t-on ?

1″ – Le contexte actuel
  • « 2018 est l’année à partir de laquelle on peut commencer à sentir que le climat est en train de changer » 
  • Le point sur les dérèglements climatiques actuels.
 
5 « – Quelle grille de lecture du monde?
  • « Ma question essentielle, c’est celle du sens. » 
  • La paradigme de la modernité: le dualisme homme-nature.
  • « On a pensé le progrès comme un arrachement à la nature » 
  • Les 3 révolutions qui ont redéfinies notre rapport à la nature : le darwinisme, l’éthologie, la biologie végétale.
  • Notre rapport à la nature est en train à nouveau d’évoluer au niveau sociétal : « c’est un mouvement qui emporte l’humanité de manière très puissante. » 
  • Ce qui est encore entre nos mains ou non.
  • « Le climat d’aujourd’hui, ce sont nos émission d’il y a 20 ans. » 
  • « Tout va se décider dans la décennie 2020. » 
 
15 – Le techno-solutionnisme ?
  • «  On ne va pas arrêter un incendie en Californie avec une application iPhone » 
  • «  Si on avait dit a Malthus que nous pourrions nourrir 7 milliards de personnes il en aurait perdu son latin. » 
  • La conséquence de notre progrès humain c’est la destruction de notre environnement.
  • Les dangers de la geoingénierie.
 
21 – L’économie circulaire ?
  • «  L’économie circulaire n’est en aucun cas une solution. »
  • «  Parler d’économie circulaire dans une économie en croissance, c’est absurde. »  
 
24 – L’écologie intégrale
  • «  Les problèmes sont à la fois écologiques et sociaux » 
  • «  Etre riche c’est pouvoir s’accaparer plus de ressources naturelles que d’autres. » 
  • «  Tout monde doit réduire son flux de consommation d’énergie. » 
  • «  Plus je suis riche, plus je me donne un pouvoir de détruire la nature. » 
 
29 – Le système peut-il se reformer ?
  • La philosophie du contrat
  • Pourquoi la démocratie est-elle représentative ?
  • « Le problème du moderne c’est de produire, d’échanger et de consommer. » Il n’y a plus de temps pour s’occuper de la démocratie qui devient donc représentative. 
  • Le but de la démocratie représentative est de laisser du temps libre aux individus pour leur activité économique. 
  • «  Les états ne peuvent pas prendre en compte ce qui rentre en contradiction avec la croissance » 
  • «  On est dans un monde informationnel qui est du délire total » 
  • Accepter de diminuer sa puissance d’agir ?
 
40 – Comment se réformer dans un monde ouvert ?
  • Gouverner par objectifs et libérer les initiatives de la société pour agir.
  • Préparer la résilience en vue d’une diminution des ressources à venir.
  • « Les effondrements sont déjà là. » 
  • Le danger de la montée des régimes autoritaires.
  • «  Il n’y a pas de résilience sans resserrement des revenus » 
  • « Le monde néo-libéral, c’est l’absolue non résilience » 
  • «  Ce qui est compliqué avec ces histoires d’écologie, c’est qu’on est tous obligés de devenir intelligents » 
  • «  On est chacun capable de lutter pour ne pas être envahi par la haine » 
  • Ce qui désespère et ce qui donne espoir.

Les personnes et références citées

Les livres recommandés par Dominique :

Ca arrive…

Pour creuser un peu plus...

Si vous avez aimé, abonnez-vous.

Si vous avez aimé, abonnez-vous à la newsletter sur le site et au podcast sur votre plateforme préférée. 
Pour m’aider à rendre ce travail plus visible vous pouvez aussi laisser un avis et une note sur iTunes ou Apple podcast.
 

5 comments on Dominique Bourg : l’écologie intégrale

  1. Benoît dit :

    Bonjour,

    merci pour cet entretien.
    Pour creuser un peu plus, pour retrouver les livres de Dominique Bourg, on peut préférer les libraires à Amazon…
    https://www.placedeslibraires.fr/listeliv.php?base=allbooks&mots_recherche=Dominique+Bourg

    Belle journée !

    1. Julien dit :

      Bonne remarque. Je ne suis moi-même pas un grand fan d’Amazon. C’est modifié.

  2. Un peu long, mais intéressant.
    Sur l’économie circulaire comme on n’a globalement plus de croissance et pour longtemps, je ne tire pas la même conclusion, dans ce cas le recyclage prends toute sa valeur.
    Alors restons les pieds sur terre :
    https://www.facebook.com/restonslespiedssurterre/

    1. Florence dit :

      Je ne partage pas non plus complètement la vision de Dominique Bourg sur l’économie circulaire.
      Economie circulaire ne se limite pas à la gestion des déchets et n’est en aucun cas dans une démarche de poursuite de la croissance telle qu’énoncé.
      Elle s’inscrit avant tout dans une démarche de résilience. Les biens doivent être éco-conçus pour moins consommer de matières (favoriser la matière secondaire), démontable et réparable facilement… et en plus si l’industriel reste propriétaire de ses biens… il a tout intérêt à ce que la durée de vie soit longue ! A nous, consommateur, d’acheter uniquement l’usage (des heures de lumière, un nombre de lavages…)

      En tout cas, bravo et merci pour ce Podcast !

  3. Catherine Bigi dit :

    Merci pour cet entretien

Laisser un commentaire